CV tendance : quelques trucs

CV tendance : quelques trucs

Dans un monde où les réseaux sociaux gagnent en intérêt, en utilisation et où les entreprises et recruteurs font de plus en plus de recherches en ligne ou par le biais d’un Applicant Tracking System (ATS), il serait approprié de suivre le rythme en ce qui concerne votre CV. Mais qu’attend-on d’un curriculum vitae en cette période de prédominance numérique?

Ajoutez des liens vers vos profils sur les réseaux sociaux

Une vaste majorité d’employeurs fait des recherches sur Google au sujet de leurs candidats. Anticipez ces visites virtuelles et indiquez sur votre curriculum vitae les réseaux sociaux que vous utilisez. Mettez en évidence ceux qui vous semblent pertinents en regard de l’emploi.

Assurez-vous que les paramètres de vos comptes, particulièrement les comptes LinkedIn et Facebook, ont été récemment révisés et qu’ils sont en concordance avec votre expertise et les aptitudes citées dans votre CV. Des profils maintenus à jour et une activité régulière sont une belle manière de démontrer que vous êtes en adéquation avec le monde numérique.

Savez-vous ce qu’est un ATS?

La plupart des grandes entreprises utilisent maintenant un Applicant Tracking System (ATS) dans le cadre de leurs stratégies de recrutement. Si vous postulez pour un emploi en ligne ou vous déposez votre CV dans une base de données, il y a de bonnes chances que votre CV passe par un ATS.

Un logiciel ATS est conçu pour analyser les curriculum vitae à partir de mots-clés afin d’établir des correspondances avec les offres d’emploi. Si votre curriculum vitae n’est pas compatible avec un ATS, il est probable qu’il ne sera jamais sélectionné comme un match, même si vous êtes qualifié pour le poste convoité. Le choix des mots-clés et la terminologie deviennent donc importants dans l’élaboration de votre curriculum vitae.

Optez pour un CV créatif, original ou simplement bien présenté

Un CV visuellement bien conçu donnera immédiatement l’impression que vous êtes quelqu’un de moderne, bien au fait des tendances, en plus de vous démarquer de vos concurrents. Avant tout, soyez vous-même. Inutile d’en faire trop en surchargeant le CV d’images et de couleurs. Il faut trouver le juste milieu entre originalité et fonctionnalité. Si le recruteur perd du temps à trouver l’information voulue, il risque de laisser le CV de côté.

Une bonne pratique serait de vérifier si un(e) recruteur(e) de votre réseau offre le service pour vous permettre de relire ou retravailler votre CV. Après tout ce sont eux qui passent leurs journées à analyser de bons et de moins bons CV et connaissent le plus adéquatement les meilleures et moins bonnes pratiques!

Le plus important conseil que peut vous prodiguer Proxima Centauri est celui-ci : vous devez absolument personnaliser le contenu de votre CV pour chaque demande d’emploi. Vous pouvez commencer par un CV de base qui couvre votre proposition de valeur, les compétences usuelles et vos principales réalisations, mais prenez le temps d’adapter le contenu chaque fois en fonction de l’employeur. La pire erreur à commettre est d’envoyer une lettre de présentation générique ne s’adressant à personne en particulier (ou, pire encore, s’adressant à la mauvaise personne), remplie de phrases vides recueillies à gauche et à droite.

La personnalisation du contenu garantit que les détails pertinents, les mots-clés, les expressions-clés et la valeur ajoutée claire sont inclus pour répondre aux besoins du lecteur-recruteur.

Souvenez-vous : votre CV porte entièrement sur vous, mais il ne vous est pas destiné!

Proxima Centauri

Accroître l’autonomie de nos clients et leur performance, voilà notre mission chez Proxima Centauri et ce qui nous distingue depuis 2008.

Si vous avez une seule résolution à tenir cette année, celle-ci devrait être de nous joindre et de venir rencontrer l’un des membres de notre équipe. Découvrez pourquoi plus de 1 000 organisations ont choisi Proxima Centauri depuis 2008!

Planifiez votre rendez-vous dès maintenant.

L'article provient du blogue Proxima Centauri

Proxima Centauri

27 mars 2017

Fausses critiques et recommandations de produit en ligne : une question de saine concurrence

Le CRTC inflige une première véritable amende (de 50 000 $) en lien avec l'expédition de pourriels par une société canadienne

Affaire Ashley Madison : Oui, l'exploitant du site était bien fautif quant à sa sécurité inadéquate